Retour à Sainte-Livrade

Emission de France Culture du dimanche 3 septembre 2006
Par Marina Rozenman, Philippe Langlois et Frank Smith
Réalisation Lionel Quantin

En 1956, les derniers Français d’Indochine évacuaient Saïgon et 1 200 d’entre eux arrivaient au camp militaire de Sainte-Livrade (Lot-et-Garonne) devenu CAFI (Centre d’Accueil des Français d’Indochine).

Le site du « Moulin du Lot », à 2 Km du bourg, est encore habité par les derniers témoins de cette histoire. Cinquante ans après, en mai 2006, la municipalité devient propriétaire du camp et s’engage dans un processus de requalification urbaine du CAFI. C’est le moment que choisit Daniel Frèche pour emmener son fils sur les traces de son passé, en tant qu’ancien habitant du camp de réfugiés.

En donnant la parole à l’un des survivants des premières migrations, en espérant que leurs héritiers la prendront à leur tour pour entretenir le dialogue, faire partager leur expérience et réaliser le rêve d’intégration que tous n’ont pas vécu, ce programme déchiffre les liens intimes d’un père à son fils.

Le "mot" de Daniel Frèche :
La Coordination des Eurasiens de Paris (la C.E.P.) a pour but de rassembler tous les anciens enfants du CAFI et leurs amis pour défendre les habitants du CAFI, abandonnés par les pouvoirs publics depuis 1956. Elle demande la reconnaissance morale et matérielle de ces Français rapatriés d'Indochine. Enfin, elle lutte pour la reconstruction d'un site historique et culturel lié au Vietnam au CAFI. Toute personne désireuse d'adhérer ou d'aider la C.E.P. dans cette démarche peut contacter Daniel Frèche, Coordination des Eurasiens de Paris (C.E.P.), par tél : 01.48.48.11.64 et e-mail : daniel.freche@ac-paris.fr

Emission de radio sur le camp de sainte livrade
1H15 - Lecture automatique, patientez pour le préchargement.

Remerciements à : Daniel, Fabrice et Hélène Frèche, Nina Sinnouretty, Patrick Fernand et son neveu Serge, Lieutenant Colombo, Arif Alima, « Madame Bok », Jacqueline, Madame Geoffroy (Mairie de Sainte-Livrade), Monsieur Lejeune, Yvonne Isnard, Simone Franzy, Monsieur Manikian, Jérémie et les petites filles qui fabriquent des colliers de fleurs porte-bonheur sur le camp …

 Théâtre vietnamien de marionnettes sur l'eau
 Extrait JT France 3 - Cafi, le camp des oubliés


Faîtes découvrir ce site à un membre de votre famille ou votre ami(e), entrez :
Son e-mail et son prénom  


Plan site - Rapatries-vietnam.org 2006-2017 © Tous droits réservés - Reproduction interdite.