CAFI Sainte livrade Noyant, camp de rapatriés d'indochine
Sortie du forum vers : Accueil - Cafi - Photos - Livre d'or - Contact 



 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Signature de la convention cadre régionale avec ...


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> A l'intérieur du Cafi
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nina
Administrateur


Inscrit le: 23 Jan 2005
Messages: 446
Localisation: 94

MessagePosté le: Mer Oct 21, 2009 01:03    Sujet du message: Signature de la convention cadre régionale avec ... Répondre en citant

SUD OUEST lot-et-garonne

Mardi 20 Octobre 20
Cafi : la convention signée vendredi


Les nombreux partenaires de l'opération visiteront les lieux avant de signer.
Vendredi, à partir de 14 heures, Alain Rousset, président du Conseil régional, et Pierre Camani, président du Conseil général, rejoindront les élus locaux au Cafi. Sur place, ils signeront une convention portant sur la rénovation de la structure.
Selon les partenaires (1) de cette opération, unique en France, la convention va permettre le financement par la Région (580 000 euros, 8 % du montant total) de logements sociaux. Et ce, par le biais de subventions aux bailleurs, mais aussi d'infrastructures et d'espaces publics. Sans oublier les lieux de mémoire et autres édifices (pagode, église, site de l'Arac)
Cocktail exotique
Les visiteurs en profiteront pour découvrir les récentes structures bâties afin de recevoir les deux nouveaux commerces, non loin des logements originels, toujours habités par les résidents. Ainsi que les structures liées à la mémoire et aux cultes.
Le Département participe lui aussi financièrement à l'opération, concernant les logements et bâtiments publics.
« À l'issue de la signature de ladite convention cadre, un cocktail exotique sera offert à tous les invités, habitants du Cafi, bailleurs, co-financeurs de l'opération, entreprises, structures d'insertion et représentants des différentes institutions », signale, par ailleurs, le maire Claire Pasut.
(1) Dont Marie-France Salles, d'Habitalys ; Gérard Angotti, de Ciliopée Habitat ; Philippe Barrieu, des HLM Clairsienne. Seront aussi présents, vendredi, le préfet, Lionel Beffre, ainsi que Jérôme Cahuzac, député-maire de Villeneuve


Dernière édition par Nina le Mar Fév 16, 2010 00:01; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Nina
Administrateur


Inscrit le: 23 Jan 2005
Messages: 446
Localisation: 94

MessagePosté le: Mar Oct 27, 2009 10:48    Sujet du message: sud-ouest du 27/10/09 Répondre en citant

URBANISME. L'accord prévoit la création de 76 logements neufs
La réhabilitation du Cafi lancée

Alain Rousset a rencontré les « mamies » du Cafi et constaté de visu leurs conditions d'hébergement. (Photo J. S.)
« J'ai beaucoup d'émotion, de fierté, d'honneur à me retrouver cet après-midi parmi vous », a lancé, hier après-midi, Alain Rousset, à la nombreuse communauté indochinoise réunie dans la salle des fêtes du Cafi.
Accompagné par le président du Conseil général, Pierre Camani, le président de la CCV (Communauté de communes du Villeneuvois), Patrick Cassany, le maire de Sainte-Livrade, Claire Pasut, et le sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot, Jérôme Decours, le président de la Région a visité le camp qui abrite depuis 1956 des réfugiés d'Indochine.
Aujourd'hui, le Cafi abrite encore 120 résidents, dont les fameuses « mamies » arrivées dès la fin des années 50 et vivant dans des logements vétustes, voire insalubres.
Préservation des lieux
Cette visite d'Alain Rousset a précédé la signature de la convention cadre d'accompagnement du projet de rénovation urbaine. Un vaste programme dont le coût prévisionnel s'élève à 12 407 534 euros hors taxes, financé à hauteur de 580 231 euros par la Région. « Sans les soutiens financiers du Conseil régional et du Conseil général, jamais la commune n'aurait pu mener à bien cette réhabilitation de quartier indispensable », a tenu à rappeler Claire Pasut.
Le programme prévoit la création de 76 logements neufs, ainsi que la valorisation des espaces extérieurs et la préservation des lieux chargés de mémoire (pagode, chapelle, commerces...). Une opération financée pour un tiers par l'État, via l'Anru (Agence nationale de rénovation urbaine).
Quant au président Camani, il a alors annoncé une modification du fonds social logement, le département prenant en charge le résiduel des loyers. Cette initiative a soulagé nombre de résidents et a été saluée par une salve d'applaudissements.
Auteur : Jérôme Souffrice
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Nina
Administrateur


Inscrit le: 23 Jan 2005
Messages: 446
Localisation: 94

MessagePosté le: Mar Oct 27, 2009 10:50    Sujet du message: Répondre en citant

Publié le 27/10/2009 03:49 | LaDepeche.fr
La mémoire préservée des mamies du CAFI
Reconstruction. La reconstruction du CAFI de Ste-Livrade se chiffre à 20 millions d'€. Fin en 2013.

Ici, on l'appelle le petit Vietnam. Désormais Alain Rousset, président du conseil régional, et Pierre Camani, président du conseil général, savent pourquoi. Sous la conduite de Claire Pasut, maire et conseiller général de Ste-Livrade, les deux présidents et plusieurs représentants des conseils régional et général ont visité le CAFI, Camp d'accueil des Français d'Indochine.
Dans les deux épiceries exotiques, les responsables politiques ont découvert une autre culture gastronomique ; dans les baraquements provisoires de 1956, aménagés avec courage et volonté, ils ont trouvé des mamies dignes, inquiètes et souriantes ; dans les lieux de culte - pagode ou église -, ils ont touché de près la sérénité des lieux et des habitants autour des autels colorés et riches d'un vécu palpable. Ils n'ont pas vu (il faut venir le 15 août), l'explosion de vitalité de ce mois de grandes vacances ; ils n'ont pas touché du doigt l'ambiance religieuse et la cuisine de fête du Têt.
Mais Alain Rousset a pu lire dans les regards, « j'éprouve une grande émotion, ici. J'ai le sentiment de vivre en condensé une partie de l'histoire de France, cet épisode de son histoire qu'elle a un peu caché. » Bien sûr, rénover le CAFI 50 ans plus tard, c'est un peu tard. C'est d'ailleurs ce que les mamies firent passer comme message.
Un nouveau déracinement
Dans leur esprit pas de polémique, juste une peur : « Pour elles, c'est un nouveau déracinement 50 ans après. » Certes, elles vont quitter les vieux baraquements, mais dans cet univers-là, elles avaient reconstitué leur vie. Et puis l'autre grande inquiétude, compte tenu de faibles revenus, c'est le prix des loyers.
Au moment de signer la convention cadre d'accompagnement du projet de rénovation urbaine, les uns et les autres (Région, département et ville) tentèrent de rassurer. Et Pierre Camani fut particulièrement applaudi quand il expliqua que « le Fonds social logement prendra en charge le résiduel de loyers des habitants historiques. »
Autre satisfaction des anciens d'Indochine, « les opérations prévues dans le projet concernent, outre l'aménagement et la création d'espaces publics, la reconstruction des équipements publics de proximité et notamment les lieux de mémoire ».
Le projet de 20,9 millions d'€ est financé par la ville, 4,37 millions d'€ ; l'Agence nationale de rénovation urbaine, 6,5 millions d'€ ; un prêt de 2,38 millions d'€ ; la Région, 580 000 € et le département pour 675 000 €. Si chacun comprend l'importance de ce chantier par décence élémentaire, le rassemblement des énergies, pour la ville de Ste-Livrade était indispensable, « sans ces aides substantielles la part demandée à la commune dépasserait largement nos capacités financières, c'est l'héritage des municipalités précédentes. »
Jean-Louis Amella
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> A l'intérieur du Cafi Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Sujet - Signature de la convention cadre régionale avec ...

Cafi Sainte Livrade