CAFI Sainte livrade Noyant, camp de rapatriés d'indochine
Sortie du forum vers : Accueil - Cafi - Photos - Livre d'or - Contact 



 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Extrait de l’article de SUD OUEST Réhabilitation CAFI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> A l'intérieur du Cafi
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nina
Administrateur


Inscrit le: 23 Jan 2005
Messages: 437
Localisation: 94

MessagePosté le: Dim Mar 18, 2007 12:27    Sujet du message: Extrait de l’article de SUD OUEST Réhabilitation CAFI Répondre en citant

Extrait de l’article de SUD OUEST – Villeneuvois – Dimanche 11 Mars 2007

SAINTE-LIVRADE-SUR-LOT

Lors du Conseil municipal, Marthe Geoffroy a évoqué les chiffres du Cafi, sa réhabilitation et a répondu aux associations

Le Cafi au coeur du débat :

Lors du débat d'orientations budgétaires, Marthe Geoffroy, première adjointe, en charge du dossier, a présenté les chiffres du Cafi pour le budget, précisant que l'engagement du programme pluriannuel (de 2007 à 2111) « est lié aux financements de l'Anru (1). » Pour 2007, les élus prévoient un murage de logements, première tranche des travaux d'infrastructure (voirie, assainissement, etc. pour 807 000 euros), rénovation des commerces (239 000 euros), ou participation au financement des logements (50 000 euros). Des subventions seront attribuées par l'Anru (65 à 100 % des sommes hors taxes, versées en 2009), région et département (en 2008). Des lignes de trésorerie spécifiques et des emprunts à long terme sont envisagés. « Cette approche sera mise en ?uvre, pour consolider le capital emprunté en 2011. »

Danger. Marthe Geoffroy répond aussi aux présidents d'associations opposés à la réhabilitation. « Il ne s'agit pas seulement d'une intention communale, mais d'un v?u de l'état. Il y a eu de grosses difficultés au Cafi des derniers temps. Ce lieu est devenu dangereux pour ceux qui y vivent? Ce projet est le résultat d'une mûre réflexion », ajoute-t-elle. Le projet prévoit 19 M d'euros de travaux. L'Anru accorde son financement à hauteur de 6 M d'euros, les opérateurs sociaux y investiraient 11 M d'euros, le reste étant réparti entre divers partenaires, dont la commune. Marthe Geoffroy confie par ailleurs, que sur les 870 000 euros de part communale, « l'Anru a décidé de prendre en charge 50 % supplémentaires. » Resterait donc 400 000 euros de charges à la commune.
Le danger est permanent, surtout en hiver. Marthe Geoffroy signale enfin que « ceux qui font partie du comité de pilotage n'assistent pas aux réunions pour le plaisir de se faire valoir, mais par réel souci de réhabilitation d'un lieu insalubre, qui ne l'a jamais été. »
(1) Agence nationale de rénovation urbaine.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> A l'intérieur du Cafi Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Sujet - Extrait de l’article de SUD OUEST Réhabilitation CAFI

Cafi Sainte Livrade